Les intellectuels du dimanche

Deux primaires « Gauche et Droite » et quatre candidats « Ali JUPPE contre Farid FILLON » et « Bilal HAMON contre Manu CHAO ». Autant de noms donnés  à quelques candidats emblématiques, sur les réseaux sociaux par on ne sait qui…
Des noms, connotés, qui tendraient à faire croire que ces candidats seraient au service de la communauté musulmane.
Un exemple trouvé sur les réseaux sociaux :
« Deplorable Lafayette @Marki_Lafayette C’est l’alliance des 2 mollahs #FaridFillon et #AliJuppé pour faire la grande #oumma des ripoublicains »


A gauche, le vainqueur, Benoît Hamon, que la fachosphère avait appelé « Bilal » a eu cette réponse lors d’un meeting  “Je suis fier que l’extrême droite m’appelle Bilal, c’est un très joli prénom. Et je serais fier qu’ils m’appellent Eli, David, peut importe, mais tous ces noms qu’ils détestent, eux les antisémites, eux les racistes, à qui nous ne laisserons ni la France ni la République“.
Il a aussi dû répondre à l’accusation d’être « islamo-gauchiste », notamment par son propre camp.

Loin de le desservir, ces épisodes de la campagne ont conduit vers lui plusieurs électeurs, dont certains n’avaient pas au départ l’intention de participer au scrutin.

La mobilisation s’est faite par téléphone et en réseau. Un réseau que j’appelle « intellectuels du dimanche »  échangeant sur divers sujets par téléphone portable. Je suis dans le répertoire d’un citoyen de confession musulmane, froissé. J’ai donc vu passer l’appel à aller voter pour Benoît Hamon…
Les discours intolérants de certains candidats à la prochaine élection présidentielle sont la cause de ce « communautarisme électoral » . Lors des Primaires de la Droite, il y a aussi eu des appels à aller voter pour « Ali Juppé ».

 

« N’oublie pas d’aller voter »
Comment les candidats qui s’affichent « anti-musulmans » peuvent-ils espérer gagner des élections en oubliant que cette communauté qui s’informe, qui veut jouer son rôle citoyen , peut se mobiliser en interconnectant des répertoires téléphoniques avec ce seul message « N’oublie pas d’aller voter » ?
Comment peuvent-ils se dire à l’écoute de la France s’ils ne reconnaissent que la moitié de son visage ?
Comprendront-ils un jour que seul on peut aller vite mais qu’ensemble on va plus loin ? Le jour où ils l’auront compris, la devise de la République « Liberté, Egalité, Fraternité » reprendra toute son importance pour une catégorie de citoyens qui sont aujourd’hui dans l’incompréhension.

RNDSS

Trouvé sur le Bondy Blog Centre

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*