Mais ça sert à quoi le PAC ?

Le Passeport à la Culture dit « PAC » : la plupart des étudiants ont déjà vu le logo en dernière page de leur formulaire d’inscription à l’université d’Orléans, mais peu savent vraiment à quoi il sert et l’utilisent !

Le PAC, c’est 9 euros en plus des frais d’inscription. C’est souvent la première impression donnée quand on finalise sa longue et laborieuse inscription à l’Université, pour peu que l’on soit primo-entrant et c’est carrément la panade !

9 euros ce n’est pas rien, c’est à un 1 euro près le double des APL qui vont être mensuellement retirés aux allocataires, c’est quasiment 3 repas au RU et pas mal de cafés à la machine pour sympathiser avec les nouveaux.

Alors pourquoi prendre le PAC ? Si on peut voir une publicité en format A4 en dernière page du formulaire d’inscription pour l’Université, on peut déplorer le manque de communication au moment des inscriptions en physique.

Je m’explique, la semaine dernière lorsque je suis allée m’inscrire à la faculté de droit, j’ai déposé mon dossier dûment rempli en cochant la petite croix en fin de formulaire indiquant que je souhaitais prendre le PAC. Au moment du paiement, je m’aperçois que la somme demandée ne comprend pas les 9 euros du PAC et j’interroge l’étudiant qui procède à mon inscription. « Mince, il s’agit d’un oubli » me dit-il. Pas de quoi s’indigner, je n’ai qu’à aller jusqu’au Bouillon (le centre culturel du campus) payer mes 9 euros et obtenir la précieuse gommette me permettant de bénéficier des nombreux avantages.

Ce qui m’a alors frappée, c’est le regard interrogateur de la fille à côté de moi qui finalisait également son inscription : « C’est quoi le PAC? ». C’est à ce moment-là que j’ai réalisé que tout au long de mon inscription, personne n’avait jamais évoqué ce PAC. Alors que j’avais successivement été prise en charge par 3 personnes, elles-mêmes étudiantes à la faculté.

Évidemment, l’idée n’est pas de montrer du doigt les jeunes travaillant aux inscriptions qui font du mieux qu’ils peuvent et qui par ailleurs ont été très courtois et de bons conseils sur d’autres aspects de la scolarité, mais plutôt de se demander si le PAC est si avantageux que cela puisque personne ne semble vraiment y prêter attention au sein des étudiants ?

Vous l’aurez compris, je suis une PACiste invétérée et je compte bien vous convaincre à votre tour d’en être !

« 5,50 euros la place aux cinémas Pathé – 3D incluses » peut-on lire sur le site du PAC. Effectivement, dans la limite d’une place par semaine, vous pouvez vous procurer à la billetterie du bouillon ouverte tous les jours entre midi et deux, un ticket à 5,50 euros pour aller dans les cinémas Pathé.

Vous pouvez également, et c’est là que l’offre devient très intéressante, aller à toutes les séances du Cinéma des Carmes qui se trouve en centre-ville pour 3 euros et le must, les projections spéciales sont gratuites. Il suffit pour cela d’acheter vos billets au préalable à la billetterie du Bouillon ! Toutes les projections sont en version originale sous-titrée français, la programmation est chaque année diversifiée et innovante. Pour 3 euros, vous pouvez tenter un nouveau réalisateur, un film inconnu. Des projections débats avec les réalisateurs sont régulièrement organisées, je pense notamment à celle concernant le film 120 battements par minutes en juin dernier où Robin Campillo était venu présenter en avant première son film. Pour les amoureux du cinéma l’an passé, le cinéma des Carmes avait également accueilli Bertrand Tavernier pour présenter son film documentaire Voyage à travers le cinéma français.

Le PAC permet également d’aller au théâtre à moindre coût ! Pour un étudiant encore une fois, ce n’est pas rien. En effet, le PAC donne accès gratuitement à toutes les représentations du Centre Dramatique National d’Orléans !  Le CDNO se trouve en centre-ville, c’est un lieu de création et de production de spectacles subventionnés par l’Etat. Pour ceux intéressés par le théâtre, c’est l’occasion de passer un bon moment gratuitement et pour ceux qui ne savent pas vraiment si cela les intéresse c’est l’occasion d’y aller, de pousser les portes et de s’y confronter !

Et pour ceux qui préfèrent la musique ? Pas de panique il y en a pour tous les goûts ! Le PAC donne accès aux spectacles du Bouillon pour 1€ ! Le PAC est aussi partenaire de l’Astrolabe, salle proposant des concerts de tous genres passant de Dj Shadow à La Femme avec encore Rone et également des artistes locaux comme les Spicy Frog en octobre prochain. Le PAC permet également d’avoir des tarifs réduits pour les soirées organisées par le Collectif Jungle Assault ou encore pour les évènements organisés par Radio campus (lorsqu’ils ne sont pas déjà gratuits). Si vous aimez la musique classique le PAC permet aussi d’aller à une représentation de l’orchestre symphonique d’Orléans pour 9 euros au lieu de 20 euros.

La possibilité de tester sa curiosité

Il est vain de tenter de lister tous les avantages que procurent ces 9 euros. Il est possible de tous les retrouver, avec les tarifs indiqués dans la rubrique Partenaire du site du PAC.

Le PAC pour résumer c’est la possibilité pour un étudiant d’avoir accès la culture à prix très réduit voire gratuit : c’est la possibilité de tester sa curiosité. Cela permet notamment pour ceux qui viennent d’arriver de découvrir des lieux culturels en dehors du campus et de sortir de la routine étudiante qui parfois a déjà un avant-goût de métro-boulot-dodo. C’est un acquis et il est nécessaire de s’en saisir, tout d’abord parce que ça procure des avantages certains, mais également parce que s’il tombe dans l’oubli, un jour, il pourra être supprimé sans que qui que ce soit ne s’en indigne.

Quelques liens utiles, non exhaustifs :

https://www.pac-etudiant.fr

http://www.lastrolabe.org

http://www.cinemalescarmes.com

http://www.cdn-orleans.com/2016-2017/fr/

http://www.orleans.radiocampus.org

http://www.univ-orleans.fr/culture/le-bouillon

http://www.scenenationaledorleans.fr

Trouvé sur le Bondy Blog Centre

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*